Optimiser la gestion de la qualité en entreprise

Satisfaire sa clientèle tout en veillant à ses coûts de production est un équilibre que toute entreprise se doit de respecter. Avec un logiciel de gestion de la qualité, cette harmonie s’avère plus simple à obtenir grâce à une méthode ad hoc. Caractériser la qualité avec précision

Dans le cadre de l’entreprise, cette notion prend un sens bien spécifique. En matière de produits ou de services, une société a tout intérêt à travailler sans relâche pour optimiser sa production. Issue du taylorisme, cette préoccupation a pour objectif de répondre au mieux aux attentes des consommateurs. Il faut pour cela agir au niveau de l’organisation mais également de la production. Un logiciel qualité prend en considération tous les aspects de cette problématique. Fidéliser sa clientèle, demeurer compétitif dans son secteur voire dominer le marché passe par une amélioration de la qualité externe. Celle-ci vise à satisfaire ses propres consommateurs. Au moyen d’un logiciel de gestion de la qualité, cet aspect fondamental est pris en compte. Plusieurs outils contribuent à parfaire les produits ou services d’une société. Il s’agit des sondages, du contrôle et de l’audit qualité. Par ailleurs, il existe une autre composante pour optimiser la production ou les prestations d’une entreprise : la qualité interne. Cette dernière concerne plutôt les conditions de travail, le management et l’organisation.

Comment bien pondérer la qualité ?

L’équilibre en la matière ne peut être généralisé : à chaque entreprise sa solution. À cet égard, le logiciel ISO 9001 permet une adaptation des méthodes à tout type de société. Des actions à différents niveaux sont préconisées, selon les objectifs à atteindre. Il peut être utile d’agir sur la communication ou le marketing. La production elle-même se révèle bien sûr cruciale, tout comme la vente des articles ou services par la suite. Les ressources humaines sont donc incontournables pour remplir cette mission. Le facteur logistique fait également partie des actions à entreprendre pour une plus grande efficacité et, au final, la satisfaction d’un plus grand nombre de consommateurs. Une certification par le biais d’une norme est un plus. Cette validation, si elle se révèle possible, figure parmi les pistes d’amélioration préconisées et facilitées par l’utilisation du logiciel qhse. L’idéal se situe entre la « non-qualité » (si les produits ou prestations ne conviennent pas à la clientèle) et la « sur-qualité » qui s’accompagne pour sa part d’un coût de production trop élevé.

Le management et la norme

Ce sont les deux piliers d’une bonne gestion de la qualité en entreprise, réunis dans les techniques visant à optimiser les performances de celle-ci. Le logiciel qualité ISO 9001 se conforme aux principes imposés en ce qui concerne le perfectionnement des sociétés. L’optimisation peut être mise en œuvre de deux manières, au sein de chaque service de l’entreprise concernée ou bien globalement. L’une ou l’autre stratégie est choisie puis les managers forment les services via leurs responsables afin d’appliquer les méthodes qui optimiseront la qualité. Dans cette optique, huit axes doivent être suivis. Le premier correspond à la satisfaction de la clientèle. Ensuite, l’importance du leadership s’impose pour une efficience maximale. Il est aussi conseillé d’opter pour une approche des processus bien pensée. Le management doit être intégré par « approche système ». L’amélioration souhaitée sera de préférence continue, tel un effort permanent vers l’excellence. Un logiciel suivi qualité permet cette visée à long terme. Les prises de décisions se baseront sur des faits. Enfin, il convient de soigner la relation avec les fournisseurs.